accueil services adhérents Avantages fiscaux

Avantages fiscaux

Avantages fiscaux

  1. Non majoration de 25% du bénéfice imposable des adhérents soumis à un régime de bénéfice réel et assujettis à l’impôt sur le revenu.
    Le bénéfice imposable des entreprises qui ne sont pas adhérentes d’un CGA, est majoré de 25%.
     
  2. Déductibilité du salaire du conjoint : Pour les non adhérents mariés sous le régime de la communauté, la limite générale de déduction du salaire du conjoint est de 17 500 euros par an.
    Pour les adhérents, aucune limite n'est fixée.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
  3. Réduction d'impôt pour frais de comptabilité et d'adhésion :
    Les adhérents ont droit à une réduction d'impôt égale pour les exercices ouverts à compter du 01/01/2016, aux 2/3 (et non plus à la totalité) des frais engagés pour la tenue de leur comptabilité et leur adhésion au CGA.                                                                                                                                        Pour en bénéficier, les adhérents doivent :
    1/réaliser un chiffre d'affaires qui ne dépasse pas les limites du régime fiscal de la micro-entreprise
    2/être imposés sur option à un régime réel
    3/être assujettis à l’impôt sur le revenu

    Les dépenses, prises en compte au titre de la réduction d'impôt, ne sont pas admises dans les charges déductibles et doivent être réintégrées au résultat fiscal.                                                                                                                                                                                                                                                              
  4. La possibilité de régulariser la situation fiscale, dans les trois mois de l'adhésion, sans encourir de pénalités. Toutefois, cet avantage est refusé en cas de manoeuvres frauduleuses.